Rouler à l'E85 sans kit

Les sondages importants du site
G_raldine
note: 0/10
Messages : 1
Inscription : ven. 26 oct. 2018 09:47

Rouler à l'E85 sans kit

Message par G_raldine » ven. 26 oct. 2018 10:00


GROUICK
note: 4/10
Messages : 403
Inscription : mer. 29 nov. 2017 23:02

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par GROUICK » ven. 26 oct. 2018 10:13

Bonjour,

Bien vague sujet. Il serait bon de dire si vous recherchez des personnes roulant à 100% E85 ou du mélange, si quand vous parlez de sans kit, les modifications avec potar rentre ou pas comme modification comme les kits etc.…
Polo de 2015 avec déjà plus de 70000 km donc 27000 km avec un mélange a 70% de E85.
Saxo Bic de 2000 avec 251000 km à 50% pour une meilleure tenue.

Tony421
note: 2/10
Messages : 228
Inscription : lun. 30 avr. 2018 17:56

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par Tony421 » ven. 26 oct. 2018 11:34

Mail envoyé.
C'est l'occaz de passer à la tv hhh!

Sortez les résistances,potar,fer à souder...
100% e85 avec injecteurs gros débit:e55 amg w210, clio 2.1 d7f, Camaro V8 ls1.

GROUICK
note: 4/10
Messages : 403
Inscription : mer. 29 nov. 2017 23:02

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par GROUICK » ven. 26 oct. 2018 13:09

Tu nous tiens au courant si tu as une réponse et si c'est filmé afin que l'on regarde ;) !

Moi j'ai pas osé envoyé le mail pour le moment et pas sur que ca soit un reportage tv qui se déplace dans le grand sud :p
Polo de 2015 avec déjà plus de 70000 km donc 27000 km avec un mélange a 70% de E85.
Saxo Bic de 2000 avec 251000 km à 50% pour une meilleure tenue.

Tony421
note: 2/10
Messages : 228
Inscription : lun. 30 avr. 2018 17:56

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par Tony421 » ven. 26 oct. 2018 15:32

Oui pour le moment,on échange des mails, allez y.
Que chacun apporte sa contribution.
100% e85 avec injecteurs gros débit:e55 amg w210, clio 2.1 d7f, Camaro V8 ls1.

GROUICK
note: 4/10
Messages : 403
Inscription : mer. 29 nov. 2017 23:02

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par GROUICK » lun. 29 oct. 2018 07:42

Aller j'ai osé envoyé le mail, je verrais ce qui en devient !
Polo de 2015 avec déjà plus de 70000 km donc 27000 km avec un mélange a 70% de E85.
Saxo Bic de 2000 avec 251000 km à 50% pour une meilleure tenue.

DOMY
note: 0/10
Messages : 5
Inscription : lun. 29 oct. 2018 21:12

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par DOMY » lun. 29 oct. 2018 22:14

Je suis propriétaire d'une Toyota Célica T20 1.8 16S de 1994,
Depuis quelques temps je me rencarde sur le bio-éthanol et les sois disant kit pour ma voiture.
J'ai lu et entendu de tout,
- Que ma voiture était trop vieille,
- Qu'elle ne supporterais pas surtout les sièges de soupapes,
- Qu'il me fallait un ancien kit,
- Qu'il fallait même avec un kit que je roule que avec 60 à maxi 80% d'éthanol,
- Que j'allais pouvoir rouler à 100% de suite aussi !
Ect...
Enfin de tout quoi !

Donc j'ai été voir des poseurs de kits de plusieurs marques, des garages bien sous toutes manières et renommés, et pignons sur rue !
bien entendu, que du sérieux je veut !
Et à ce que j'ai pu en déduire c'est que chacun d'eux (encore ce jour, j'en reviens d’où mon post)
Ne sont là que pour les installer, sans aucune connaissance du sujet, et sans retour sur du long terme, et sans garantie que ça fonctionne,
Et aussi pour mon problème d'age 1994 sans réglage spécifiques étant donné que ma voiture possède bien une prise OBD mais que le protocole de Toyota à cette époque 1994 n'est pas le même que ceux de 2000/2007 même avec une prise adaptable que j'ai en plus du acheter car ils n'ont pas tout les adaptateurs, et ne savait pas si le protocole de cette année 1994 allait fonctionner sur leur valise, (pffff dégouté ou ont ils appris leur cours et leur stages !) ( OBD 22pin en OBDII 17pin)
En plus ben ça n'as pas fonctionné, donc pas possible de régler avec la valise les éventuelles erreurs ! Alors il est d'accord de l'installer mais il ne savait pas si ça marcherais, mais le prix est resté le même, mais un des moins chères quand même, mais bon !

Ils sont garagistes ou pas ils ont du faire des études et des stages par la suite pour ce sujet non !!! Pfff quel époque de M... que le fric ...

Donc voilà !
Malgré qu'ils soit des garagiste renommés,confirmés dont encore un que j'ai rencontré ce jour,
et qui faisait de la restauration de voitures Anglaises et Allemandes.

Comme il me là dit dans toutes les questions que je lui et posées, (car très inquiet par tout ce que j'avais lu et entendu)
c'est qu'il n'avais pas trop d'expérience du sujet, et que même avec le kit il fallait que je roule avec que maxi 80% d'éthanol et encore !!! voir que 60% sinon ça marcherais mal.
Il y avait une "Porsche Paname" à coté il m'as dit que cette voiture ne pouvais pas rouler à 100% avec son kit !!! que avec 80% en me disant " donc vous voyez en plus elle est plus récente que la votre"
Ben bien sur en plus une Porsche je vais pas le contredire !!! (Pfff ça gave ce genre de garantie !)
Çà voudrait et je pense que ça veut dire, que leur kit est seulement là pour faire un appel et de l'argent et c'est tout, c'est pour cela que les prix varies du simple au double et voire au triple au vu de mon expérience.

Donc je vais tester sans kit en y allant progressivement, et sur Toyota de 1994 je pense que c'est assez costaux, j'ai quand même 349 000 km et sans soucis ! donc je vais tester et gagner de l'argent au minimum 520€. le prix du kit le moins chères que j'ai trouvé dans ma région.

Et vu que je vis qu'avec une petite pension d'andi, je vais faire des économies, car là bonjour le trou dans le budget, les petits comme nous qui ne peuvent pas changer de voiture, le kit c'est pas mieux non plus, c'est vraiment très chère ! on ne s'en sortira jamais à ce stade !

Fraudais que les gens redeviennent un peut plus honnêtes, surtout sur des sujet comme ça, qui nous permettent de nous déplacer pour voir du monde, bosser et autres .... désolé coup de gueule mais bon y'en a marre de ce faire avoir partout !

Merci de m'avoir lu désolé de la longueur mais bon ! , et peut être me répondre ou me demander des infos !

Domy de la Manche Dpt50
Domy " Toyota Célica ST20 1.8 16V 1994

GROUICK
note: 4/10
Messages : 403
Inscription : mer. 29 nov. 2017 23:02

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par GROUICK » mar. 30 oct. 2018 08:21

Bonjour Domy,

Et oui les boitiers vont devenir à la mode, surtout qu'en a peine 1 mois j'ai vu sur France Télévision 3 reportages différents sur les poseurs de boitier et donc de rouler à l'E85 avec. Mais rien sur le fait de pouvoir rouler sans boitier.

Je ne suis pas mécano, mais la seule chose que je dirais sans avoir une affirmation, c'est qu'une voiture d'avant 2000 à des risques de moins bien fonctionner qu'une voiture après 2000 qui elle est prévu pour le E10.

Donc le vrai conseil que je te donnerais est si tu monte haut dans le taux de E85 est de changer tes durites si cela n'a pas été fait et qu'elles sont d'origine, c'est la seule bête noire de rouler à l'éthanol c'est de bouffer tes durites anciennes générations.

Après certain m'ont aussi dit que le bloc moteur peut se déformer mais ça j'ai aucune preuve que cela vient bien d'une sur dose de E85.
Polo de 2015 avec déjà plus de 70000 km donc 27000 km avec un mélange a 70% de E85.
Saxo Bic de 2000 avec 251000 km à 50% pour une meilleure tenue.

DOMY
note: 0/10
Messages : 5
Inscription : lun. 29 oct. 2018 21:12

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par DOMY » mar. 30 oct. 2018 08:39

Bonjour Grouick,

Oui j'ai lu cela aussi sur internet, mais par contre, j'ai vu un mécano qui m'as dit que sur ma Toyota de 1994 il ne s’inquiétait pas pour les durites, il à regardé et m'as dit qu'elle étais renforcé à l'époque déjà chez Toyota ! donc voila, que faire !
Mais ton conseil je le prend, et reste à savoir quel son les durites à changées,
moi non plus je ne suis pas trop mécano :)

Merci de ton aide:)

Domy
Domy " Toyota Célica ST20 1.8 16V 1994

DOMY
note: 0/10
Messages : 5
Inscription : lun. 29 oct. 2018 21:12

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par DOMY » mar. 30 oct. 2018 09:00

J'ai trouver ce lien aussi qui peut être pas mal,

Sur les anciennes voitures d'avant 1993 donc après cette date ...!

http://www.portail-automobile.net/comme ... -lethanol/

Ils disent !
" Pour les moteurs qui datent d’avant 1993, l’éthanol risque de provoquer des soucis de corrosion et les joints du circuit de carburation ne résistent pas non plus face à l’éthanol. D’où l’importance de l’utilisation d’un additif spécifique. Et même si les distributeurs de kits Flex Fuel insistent sur le fait que les voitures qui ont été fabriquées dans les années 90 sont toutes équipées de pièces supportant les ravages du super-éthanol E85, les constructeurs automobiles conseillent la vigilance. Du côté des automobilistes, des réglages et autres gicleurs du carburateur des modèles anciens de type Citroën 2 CV, Peugeot 205 ou Ford Taunus ont parfois suffit pour adapter à l’éthanol mélangé ou non avec de l’essence."
Domy " Toyota Célica ST20 1.8 16V 1994

GROUICK
note: 4/10
Messages : 403
Inscription : mer. 29 nov. 2017 23:02

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par GROUICK » mar. 30 oct. 2018 10:25

Domy,

Bon pour les durites donc tu seras tranquille, mais la seule durite que tu devais te méfier est la durite d'arrivé d'essence.

Après certain te dirons de changer aussi la pompe à essence après un certain nombre de kilometage, puisque l'éthanol va décapé ton reservoir d'essence et donc mettre des saletés dans ta pompe et filtre à essence.

Franchement je serais toi, je commencerais part mettre 20% de E85 et le reste en SP95/E10..... Au fait elle tourne déjà au SP95/E10 ta voiture ?

Ce qui te ferais un taux d'éthanol à environs 35%. Et d'augmenter jusqu'à ce que ta voiture annonce un voyant moteur ou que tu trouve qu'elle ne carbure plus correctement. Ce qui te sera ta limite pour ce genre de moteur. Et en restant prudent pour garder ta Celica.

Et va voir là si tu trouve ton model de Celica : https://super-ethanol.com/test_e85/marq ... oyota.html
Polo de 2015 avec déjà plus de 70000 km donc 27000 km avec un mélange a 70% de E85.
Saxo Bic de 2000 avec 251000 km à 50% pour une meilleure tenue.

DOMY
note: 0/10
Messages : 5
Inscription : lun. 29 oct. 2018 21:12

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par DOMY » mar. 30 oct. 2018 12:45

Re bonjour,

Oui elle tourne déjà au SP95 E10, j'ai fait déjà un plein, et impec, et je vais suivre tes indications, à 35% et y aller tout doucement sans aller à 100% mais au moins vers les 75/80%
j'avais lu pour la pompe à essence et le filtre, faut que j’essaie de voir ou ça ce trouve sur ma Toyo,
Merci de tes conseils c'est cool, j'ai aussi trouvé ça sur un site, une ancienne discutions ça date mais c'est pas mal ! et ça peut éclairer, surtout dans les début du e85.

"UTILISATION DE L’E85 DANS UN MOTEUR STANDARD

Le principal avantage de rouler à l’E85 est que c’est une énergie renouvelable qui, de surcroît réduit notre dépendance énergétique envers les pays étrangers.

L’E85 a un indice d’octane de 105, ce qui est plus haut que celui de 85 à 98 que l’on trouve couramment. Par contre, sa combustion est moins efficace et il y a 28% de moins d’énergie dans un litre d’E85 que dans un litre d’essence. Malgré tout, il a été constaté que la consommation n’augmente que de 25% en roulant à l’E85.

Les voitures modernes à injection électronique et sonde lambda peuvent ajuster sans problème le mélange air/carburant en cas d’utilisation modérée d’E85 dans le réservoir, avec cependant quelques effets sur les performances mais sans provoquer de panne ou de dégradation.
Pour un mélange de plus de 50% d’éthanol, le voyant « check engine » (check engine light = CEL) va probablement s’allumer ce qui signifie que le calculateur (electronic control unit = ECU) n’a plus les moyens enrichir suffisamment le mélange. Ajouter encore de l’éthanol dans le réservoir n’apporterait rien sinon une surconsommation constante et une détérioration rapide du catalyseur. Il est donc possible de rouler à l’E85 dans ces véhicules mais il ne faut pas dépasser la limite à laquelle le CEL s’allume, c'est-à-dire tant que l’ECU est en mesure de garantir le mélange stoechiométrique.
Cela-dit, même quand le CEL ne s’allume pas, la combustion de l’éthanol dégage moins de chaleur et le catalyseur mettra plus de temps pour arriver aux 300°C qui lui sont nécessaires pour fonctionner normalement. Les véhicules essence qui roulent avec de l’E85 restent en dehors des normes de pollution dans la phase de chauffe. Une fois le catalyseur chaud et tant que l’éthanol n’est pas en trop grande proportion dans le carburant (c-à-d tant que le voyant CEL reste éteint) le véhicule est conforme aux normes.
L’E85 donne de bons résultats dans les moteurs turbo grâce à leur haut indice d’octane : le rendement devient meilleur car l’ECU peut calculer une meilleure courbe d’avance et surtout, il n’est pas nécessaire d’enrichir autant le mélange air/carburant qu’avec de l’essence. Il en résulte une surconsommation moindre qu’avec un moteur atmosphérique.


LES RISQUES

L’E85 peut provoquer une corrosion des pièces métal et endommager les joints dans des vieux moteurs (notamment avant 1988). Le groupe hydroxyle de la molécule d’éthanol est particulièrement acide et peut attaquer certaines matières naturelles. Pour les véhicules d’après 1988, les composants sont étudiés pour résister à 10% d’éthanol dans l’essence (vendu sous l’appellation E10 aux USA) et on ne trouve plus de magnésium, d’aluminium, de caoutchouc et de liège en contact direct avec le carburant. Suivant les marques de véhicules, depuis 1988, il y plus ou moins la possibilité d’augmenter le pourcentage d’éthanol dans l’essence et en général jusqu’à 20% d’éthanol ne pose pas de problèmes.
En plus de la corrosion, il peut y avoir un risque d’usure prononcée en utilisant plus de 10% d’éthanol dans un véhicule standard et dans le cas de la présence d’eau dans le réservoir. En effet, pour une proportion de 1% d’eau dans de l’E85, il y a un risque que l’essence et l’éthanol (dilué d’eau) se séparent. De plus, la combustion d’éthanol+eau et essence (surtout lorsque le moteur est froid) produit une grosse quantité d’acide formique (HCOOH ou CH2O2), également appelé acide méthanoïque) et, en quantité moins importante, de l’acétaldéhyde (CH3CHO) et de l’acide acétique (C2H4O2). L’acide formique provoquerait une rapide usure du moteur.
Les moteurs étudiés pour l’E85 ont des éléments mécaniques nitrurés pour résister à l’acide formique. L’huile utilisée par le groupe Chrysler dans ces moteurs contient également un neutraliseur d’acide.
En cas d’utilisation d’E85 contaminée d’eau dans un véhicule non adapté à l’E85, la première chose à faire est de vidanger le réservoir, purger les canalisation et changer l’huile moteur.
Plus de 1% d’eau dans le réservoir reste tout de même un évènement rare, le risque est assez minime, sauf dans le cas où l’E85 est fabriqué par l’usagé. La distillation de l’alcool ne peut donner un qu’une pureté de 95.6% (le mélange alcool eau est dit azéotrope dans ces proportion c'est-à-dire qu’une distillation supplémentaire ne pourrait pas donner un alcool plus pur) et cela n’est pas assez pour garantir la dilution dans l’essence ou pour empêcher la formation d’acide formique lors de la combustion. Il existe des procédés plus ou moins consommateurs d’énergie (donc plus ou moins rentable au final) ou complexe pour purifier l’éthanol mais ils restent réservés aux industriels.
Autre risque de rouler à l'E85 dans un véhicule non prévu à cet effet : le mélange air/carburant trop pauvre. Pour les moteurs à carburateur ou à injection mécanique, sans faire de modification, le mélange sera si pauvre qu’il n’y aura pas de risque de surchauffe, l’air arrivé en surplus abaisse énormément la température de combustion et refroidit les gaz d’échappement. Seul le catalyseur ne pourra monter en température et pourrait être endommagé par le surplus d’oxygène. Mais de toute façon, le moteur ne tournerait pas bien.
Par contre, il existe des conditions de mélange légèrement pauvre où le mélange air/carburant se situe entre le mélange stoechiométrique et celui qui donne la puissance maxi d'un moteur. Cette puissance n'est pas exploitable à l'essence car la surchauffe qu'elle génère provoque des détonations. Mais mélanger de l'éthanol à l'essence dans certaines proportions peut amener un moteur à carburateur ou à injection mécanique à tourner dans ces conditions pauvres et comme les risques de détonation sont réduits avec l'éthanol (indice d'octane plus haut) et il devient possible de rouler longtemps à de très hautes températures sans s'en rendre compte ce qui pourrait détruire les pistons, fondre les bougies et les soupapes. Sans moyen de contrôler la richesse du mélange, la température des gaz d’échappement, la température au niveau des culasses, la pression dans les chambres de combustion et la quantité d’oxygène dans l’échappement, il est difficile de savoir si le moteur tourne dans des conditions acceptables ou s’il est dans une « zone rouge ». Les injections électroniques éliminent pas mal ce risque car le voyant « check engine » (CEL) préviendra d’un fonctionnement anormal et il suffira de rajouter quelques litres d’essence dans le réservoir pour corriger le problème."
Domy " Toyota Célica ST20 1.8 16V 1994

jrhgg69
note: 0/10
Messages : 9
Inscription : mar. 4 sept. 2018 16:52

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par jrhgg69 » lun. 5 nov. 2018 17:47

Voir message suivant
Dernière modification par jrhgg69 le lun. 5 nov. 2018 18:12, modifié 1 fois.

jrhgg69
note: 0/10
Messages : 9
Inscription : mar. 4 sept. 2018 16:52

Re: Rouler à l'E85 sans kit

Message par jrhgg69 » lun. 5 nov. 2018 18:10

J'avais préparé une réponse pour Domy... mais je me suis trouvé déconnecté ...

Donc en résumé :
Le plus simple à mon avis est de tester progressivement le E85 : 20 - 35 - 50 - 65%... Cela permet de trouver jusqu'à quel niveau le moteur accepte le E85.

Ensuite on se fixe une valeur acceptable (en terme de fonctionnement moteur)... Ainsi en roulant par exemple à 50% de E85 cela permet d'avoir déjà de belles économies sans avoir eu besoin d'investir dans un boitier onéreux... (Valeurs souvent atteintes sans modifications particulières...voir les tests).

Il semble que pour des taux de 75% ou 100% de E85 le démarrage par température négative soit un problème (d'où l'installation d'un boitier, ou au moins un montage spécifique).

Il en ressort d'après les tests sur ce site, que la plupart des voitures peuvent déjà rouler avec 30% (voire plus) d'éthanol sans modification ... mais chut car si tout le monde roule à l'E85... qui va payer les lourdes taxes sur le Sp95 et Sp98 ?

Cordialement

A bientôt ... avec les tests ...

Verrouillé