E85 en altitude.test

Consommation, carburation, mélange ... du E85
Répondre
CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

E85 en altitude.test

Message par CLYO » lun. 8 déc. 2008 17:51

:D Nous avons tous testé nos bagnoles en dessous de 1000 m d'altitude. Quel est exactement le comportement d'une voiture roulant au E85 à plus de 1500 m d'altitude?
D'après ce que j'ai lu et entendu, on peut ressentir la perte de puissance (ou couple à bas régime) d'un moteur atmosphérique à partir de 1500 m d'altitude. Voila donc mon expérience de ce week-end au ski. Par précaution ( si température froides), j'ai fini de remplir le réservoir de 42 l avec 7 litres de SP 98 qui n'a pas changé le comportement à basse altitude (entre 400 et 600m).Pour rappel, je roule avec le volet de starter pour contrôler l'arrivé d'air et j'ai ajouté un peu d'avance. Pour une température extérieure de 10 à 20 ° C , je connais bien la position idéale. Me voila donc parti par une température de 2°C, les 50 km de plaine se sont effectué normalement. Au début de la montée vers la station de ski, j'ai bien senti la différence de couple et la souplesse que je n'avais pas avec du SP95. A 1500m d'altitude je me souvenais bien que le moteur commençais à s'essouffler un peu. Fini le couple à bas régime avec le SP95 et à peine mieux avec du SP98. Obligé de monter au minimum la 2nd à 4000 Tr/mn pour que la 3 eme reprenne le relais correctement sinon derrière ca klaxonne ou double. Avec l'E85 pas besoin de monter à plus de 4000 tr/mn. Un peu pressé d'arriver, j'ai voulu réellement voir ce qu'elle avait un peu dans le ventre. J'ai ressenti à partir de 4000 tr/mn que le moteur avait moins envi de prendre des tours, j'ai donc baissé le starter à la position qui correspond à peu prés à une temp extérieure supérieure à 25°c. Et surprise, le moteur à donné toute sa puissance.
Conclusion: Sans trop rentrer dans les calculs, je confirme bien ce que je pensais. L'air étant plus rare en altitude donc l'oxygène, il faut donc moins enrichir ou moins fermer l'arrivé d'air. J'attend donc vos commentaires à ce sujet. Pour les moteurs à injection, je pense qu'ils peuvent tous tourner à 100% sans modif à partir d'une altitude de 2000 mètres environ. Des calculs plus précis seront bienvenu.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

folken
note: 3/10
Messages : 394
Inscription : mer. 7 nov. 2007 17:11

Message par folken » lun. 8 déc. 2008 20:20

Un moteur a injection mesure précisément la quantité d'air qui rentre, soit directement par le débimètre soit en l'extrapolant à partir de la pression dans le collecteur.

Si moins d'air rentre, le calculateur le voit et injecte moins ... donc 2000m ou le niveau de la mer, ça ne changera rien pour une injection, c'est juste comme si t'appuyais moins sur l'accélérateur.

CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

Message par CLYO » lun. 8 déc. 2008 20:40

:lol: Et si , ce qui change, c'est qu'il n'y a pas besoin de kit puisqu'il faut moins enrichir en altitude et c'est le but de mon message pour conclure et dire que le E85 marche bien en montagne et qu'on ne risque pas de tomber en panne.
:lol: Par contre, en ce qui concerne la conso, je suis presque sur qu'il y a moins de différence avec le SP95 et c'est peut être une bonne nouvelle pour rester à rouler au E85.
l'E85 c'est que du bonheur.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

folken
note: 3/10
Messages : 394
Inscription : mer. 7 nov. 2007 17:11

Message par folken » mar. 9 déc. 2008 00:53

Si si, faut enrichir autant ...

Y'a encore moins d'air qui rentre, donc le calculo injecte encore moins d'essence ... on se retrouve avec le même problème qu'en basse altitude.

artoutitou
note: 8/10
Messages : 864
Inscription : ven. 3 août 2007 09:40
Localisation : Proche de Macon saone et loire

Message par artoutitou » mar. 9 déc. 2008 07:21

Il n'y a pas moins d'air, mais moins d'oxygène DANS l'air.
Le moteur mesurant l'air qui rentre et NON l'oxygène qu'il y a dedans, une injection se comportera comme son carburateur. :wink:
Tigra 1.4l 16v 1995 263.700km/X14XE/boitier manuel /100% E85/1er dém long 7.5l/100.
206 1.4l 2000 160.000km boitier bi-carburant manuel/100%/ R.A.S/8l/100.
Tigra 1.4l 16v 1996 170.000km/X14XE/attente boitier/50%E85/R.A.S. conso 7.0l/100.

blisblis38
note: 2/10
Messages : 287
Inscription : mer. 14 mai 2008 12:03
Localisation : isère

Message par blisblis38 » mar. 9 déc. 2008 07:46

je fait tout les jours un trajet depart a 1000m et arrivée a 200m et le soir retour 1000m d'altitude....j'ai jamais rien senti...sauf qu'a l'E85 la voiture a plus de couple au dessus de 3000trs...
si je regarde les paramètres sur tout le trajet (sens de la montée)...l'enrichissement a court term et long terme ne varie pas de facon significative...mais bon la petite sonde lambda doit bien compenser l'apauvrissement en oxy..... :roll:
ESPACE IV 2.0 Turbo 2004....165000km en test

lord.anonymous
note: 1/10
Messages : 65
Inscription : mer. 21 mai 2008 20:09
Localisation : Rouen

Message par lord.anonymous » mar. 9 déc. 2008 09:33

artoutitou a écrit :Il n'y a pas moins d'air, mais moins d'oxygène DANS l'air.
Le moteur mesurant l'air qui rentre et NON l'oxygène qu'il y a dedans, une injection se comportera comme son carburateur. :wink:
Tu es vraiment sûr de ça? Parce que moi je pense qu'il y a moins d'air mais avec la même proportion. La pression atmosphérique est plus basse quand l'altitude s'élève, donc en valeur absolue il y a moins d'oxygène, mais aussi moins d'azote, moins de gaz carbonique, etc.

Cf tableau dans la page suivante:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pression-altitude
A 1500m, il y a une pression de 845 hPa au lieu de 1013 hPa.
Toyota Camry 2.2GL, 450.000kms
5000 kms de E85, 100% sans boitier

CEYAL
note: 10/10
Messages : 1412
Inscription : ven. 9 nov. 2007 07:50
Localisation : BZH
Contact :

Message par CEYAL » mar. 9 déc. 2008 09:54

Hello
Oui moins de pression en altitude .. d'ailleurs laltimètres et baromètres fonctionnent sur le même principe

En général (enfin au moins les calculo Renault Renix Fenix Siemens) que j'ai regardé) le calculateur d'injection est sensible à la différence de pression entre l'extérieur et l'admission. Pour se faire, quand on met le contact il prend valeur de la pression atmosphérique lors de la mise du contact et ne fait plus aucune correction après (jusqu'au prochain rédemarrage du moteur) et mesure la dépression dans la pipe d'admission.
Donc si on monteet qu'on n'arrête pas le moteur, la pression diminue, la densité de l'air diminue et effectivement le fait de fonctionner à l'E85 doit améliorer les choses puisque le rapport air/carburant est plus proche de l'optimum

Bon ceci dit, quand on monte, l'air est souvent plus froid (à l'équateur c'est 7°C par 1000 mètres) donc ce phénomène là joue dans l'autre sens puisque l'air froid est plus dense .. à chaque fois que la température descend de 20°C, il faut enrichir de 7,5%
Idem avec l'air humide/air sec

Plus in
http://www.thermexcel.com/french/tables/massair.htm http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_volumique_de_l%27air http://en.wikipedia.org/wiki/Density_of_air

Bye

CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

Message par CLYO » mar. 9 déc. 2008 17:54

:lol: Tous les commentaires sont intéressent et m'on permit de mieux comprendre les effets de l'altitude.
Déja , je peux conclure que la bonne nouvelle au sujet de l'e85 est qu'il ne va pas agraver le comportement par rapport au sp95.
sauf qu'a l'E85 la voiture a plus de couple au dessus de 3000trs...
Je peux même dire que l'écart de performance augmente en altitude.Je m'en rend mieux compte avec un moteur de seulement 50 ch. A 2500 m il me reste peut être plus que 15 % de moins soit 43 ch environ.C'est sur que l'on voit moins la différence avec un moteur de 150 Ch.
Mais pour pas trop s'écarter du sujet, la question est de savoir si à partir d'une altitude de 1500m , c'est toujours rentable de rouler au E85 et voir même plus par rapport au niveau de la mer.
Ca semble être un calcul encore plus complexe si on ajoute l'altitude mais j'espére que l'on arrivera avec une bonne conclusion.
:lol: Peut être qu'un pompiste installera une pompe E85 dans une station d'altitude.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

CEYAL
note: 10/10
Messages : 1412
Inscription : ven. 9 nov. 2007 07:50
Localisation : BZH
Contact :

Message par CEYAL » ven. 12 déc. 2008 10:17

Hello
Si on veut être plus précis (cf. http://pagesperso-orange.fr/ballonsolaire/theorie2.htm ), l'altitude joue sur la densité de l'air beaucoup plus que la température (nos amis qui volent en ballon sont très attentifs à cela car ça détermine la charge qu'ils peuvent faire décoller) et en sens inverse par rapport à la température puisque plus on monte, plus la densité de l'air diminue ... de l'ordre de 12,5% par 1000 m à météo constante évidemment

Bon en parallèle à chaque fois que l'on monte de 1000m toujours à météo constante (donc sans inversion de températures due à la position de la couche de nuages) la température baisse mécaniquement de 6,5° ; l'air froid étant plus dense, la densité de l'air augmente d'environ 2,5% pour accompagner cette baisse de 6,5°C (à chaque fois que la température baisse de 20°C la densité de l'air est augmentée de 7,5%)

Bilan global de l'altitude à météo constante (en particulier sans inversion météo beau en haut/gris en bas) : la densité de l'air est diminuée de 10% (12,5%-2,5%) par 1000m ...

L'E85 est donc nettement plus favorable que le SP à un roulage en montagne d'une voiture non équipée d'un boitier Flex ... puisqu'il faut à 1000m 10% de moins de masse de carburant donc 13% de moins de carburant en volume pour garder le bon ratio air/essence ... soit en gros 1/3 de l'enrichissement requis pour un roulage E85 (32% avec le carburant et 43% avec le carburant été) .. fourni par l'altitude

Bye

CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

Message par CLYO » ven. 12 déc. 2008 17:25

Merci CEYLA pour les calculs un peu plus précis en altitude.C'est donc bien l'altitude qui l'emporte par rapport à la température pour des conditions météo normales.
Ceci confirme bien la bonne nouvelle que L'E85 garde bien les perf en altitude. Donc pour les vacances au sport d'hivers pas de souci pour une balade en altitude.
Donc petit conseil pour ceux qui ont des boitiers flex réglables à 100 % 50% et 0%. A partir d'une altitude de 1500 m environ et 100% d' E85 , il faut le passer à 50% et la conso va se réduire par rapport au sp 95.Avec 50% de E85 ce sera donc 0% et l'ecu fera le reste.
L'idée d'un pompiste qui se situe en altitude n'est pas fausse voir même avantageuse.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

Message par CLYO » dim. 11 janv. 2009 22:46

:lol: Je confirme le bon fonctionnement de l'E85 en altitude. Alors qu' à partir de 1500m d'altitude la CLIO 1.1 semble s'éssouffler en 3 eme avec du sp95, ce n'est pas le cas avec une mixture de 5l de sp98 et le reste en E85. Avec se couple supplémentaire même à haut régime, j'arrive parfois en limite de motricité plus souvent.Alors l'e85 c'est que du bonheur.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

CLYO
note: 2/10
Messages : 272
Inscription : jeu. 12 juin 2008 21:47

Message par CLYO » sam. 28 févr. 2009 15:00

:lol: Pour suivre les tests de ma mixture au SP98 , quand la température dépasse les 15 °C et que je ne suis pas trop chargé et suite aussi à une vidange et l'ajout de métal 5 pour dépassement des 25 Mkm. Je n'en revient pas encore de ce vieux moteur. Silence et souplesse à tous les régimes.Ne pas se moquer mais à plus de 3500 tr/mn on dirais qu'il y a un turbo qui s'enclenche car l'avant se soulève encore.(Ceci ne se produit pas avec du sp95). Par contre le lendemain avec un temps plus froid et le plein de E85 donc presque 100%, les reprises à bas régime sont un peu moins franches (mais mieux qu'a 100% sp95) et je suis obligé de fermer un peu plus le starter pour contrôler l'arrivée d'air.
Conclusion: Je crois que je n'ai plus grand chose à tester au niveau de la conso et des performances.
CLIO I 1.1 RL 394 000 Km au total (278000 Km avec du SP95 un peu du 98 ; 36000 Km avec 100% E85 ou E70 ;76000 Km avec 75%, 4000 KM à 50% de mélange)

106CARTENOIRE
note: 1/10
Messages : 32
Inscription : lun. 11 janv. 2010 17:53

Re: E85 en altitude.test

Message par 106CARTENOIRE » mer. 24 févr. 2010 14:18

1200 Mètres de dénivellé avec ma 106 le week-end dernier..... aucune modification du comportement, sauf qu'il faut tenir compte qu'une voiture en pente consomme plus et que ce qui ne se voit pas au plat en ville se voit en pente de 12%....

Répondre