Quel avenir pour l E85 ?

Les sondages importants du site

Quel avenir pour l E85 ?

c est fini dans 6 mois ?
0
Aucun vote
c est fini dans 1 an ?
2
5%
on en reparlera dans 2 à 3 ans ?
12
29%
c est l'avenir et actuellement la meilleure solution ..
15
36%
ca ne vaut pas la peine de s y intéresser ?
0
Aucun vote
qui vivra verra ?
13
31%
 
Nombre total de votes : 42

gimont78
note: 3/10
Messages : 381
Inscription : lun. 4 févr. 2008 20:45
Localisation : Ile de France

Message par gimont78 » jeu. 27 mars 2008 20:18

Les agriculteurs ont intérêt à ce que ça prenne et que ça perdure. Toutefois, on sait que les biocarburant de deuxième génération risquent d'être moins intéressant pour les producteurs, puisqu'on devrait utiliser plus de bio masse, qui en grande partie pousse toute seule.

Les pétroliers, eux, produisent déjà de l'essence excédentaire, une fois raffiné tout le gasoil nécessaire à la flotte française diésélisé à plus de 70%. De plus, ça les oblige à produire une nouvelle race d'essence, avec des caractéristiqaues de miscibilité spécifiques. Ils n'ont donc aucun intérêt à voir la filière E85, substitut de l'essence, avoir du succès : le profit ira ailleurs et ils auront encore plus d'essence raffinée sur les bras. Par contre, un bio-substitut du gasoil saura sans doute trouver plus d'appui chez eux.

La question que je me pose, c'est de savoir s'il est de l'intérêt de la filière (donc du notre) de militer activement pour l'utilisation du E85.

D'un côté, si les volumes vendus augmentent, la filière démarre, le nombre de pompes devrait augmenter proportionellement, ça devrait encourager les constructeurs à proposer plus de modèles et plus intérressant que l'offre actuelle et être plus attractif (et visible) pour les consommateurs.

D'un autre côté, si l'utilisation "sauvage" du E85 devrait s'étendre dans des véhicules non Flex fuel, je ne doute pas que l'Etat, en manque de rentrées fiscales, réagira et ouvrira la chasse aux écologistes fraudeurs.

Alors, ne pas promouvoir et voir l'E85 mourrir de lobbying avant même d'être né ou bien promouvoir et prendre le risque de voir l'Etat prendre des mesures pour qu'il ne soit plus utilisé que des les vrais FFV d'origine ?

Qu'en pensez vous ?
Renouvelable, sans particules et sans NOx, mieux que le mazout....

Avatar de l’utilisateur
b4dpack3t
note: 3/10
Messages : 329
Inscription : jeu. 27 sept. 2007 16:17
Localisation : Reims - 51

Message par b4dpack3t » jeu. 27 mars 2008 21:42

Sondage interessant :wink:
- Ex-Pandiste : Fiat Panda Colore année 1995 :
Voir le topic : http://super-ethanol.fr/forumE85/viewtopic.php?t=134
- Chevrolet Aveo gpl 16v 1.2 : Pas encore à l'85... :-)

artoutitou
note: 8/10
Messages : 864
Inscription : ven. 3 août 2007 09:40
Localisation : Proche de Macon saone et loire

Message par artoutitou » ven. 28 mars 2008 07:00

gimont78 a écrit :Les agriculteurs ont intérêt à ce que ça prenne et que ça perdure. Toutefois, on sait que les biocarburant de deuxième génération risquent d'être moins intéressant pour les producteurs, puisqu'on devrait utiliser plus de bio masse, qui en grande partie pousse toute seule.

Les pétroliers, eux, produisent déjà de l'essence excédentaire, une fois raffiné tout le gasoil nécessaire à la flotte française diésélisé à plus de 70%. De plus, ça les oblige à produire une nouvelle race d'essence, avec des caractéristiqaues de miscibilité spécifiques. Ils n'ont donc aucun intérêt à voir la filière E85, substitut de l'essence, avoir du succès : le profit ira ailleurs et ils auront encore plus d'essence raffinée sur les bras. Par contre, un bio-substitut du gasoil saura sans doute trouver plus d'appui chez eux.

La question que je me pose, c'est de savoir s'il est de l'intérêt de la filière (donc du notre) de militer activement pour l'utilisation du E85.

D'un côté, si les volumes vendus augmentent, la filière démarre, le nombre de pompes devrait augmenter proportionellement, ça devrait encourager les constructeurs à proposer plus de modèles et plus intérressant que l'offre actuelle et être plus attractif (et visible) pour les consommateurs.

D'un autre côté, si l'utilisation "sauvage" du E85 devrait s'étendre dans des véhicules non Flex fuel, je ne doute pas que l'Etat, en manque de rentrées fiscales, réagira et ouvrira la chasse aux écologistes fraudeurs.

Alors, ne pas promouvoir et voir l'E85 mourrir de lobbying avant même d'être né ou bien promouvoir et prendre le risque de voir l'Etat prendre des mesures pour qu'il ne soit plus utilisé que des les vrais FFV d'origine ?

Qu'en pensez vous ?
Je pense que tu as bien résumé la situation.
Soit populaire, et sa augmentera fortement, soit impopulaire et sa disparaitera.
Tigra 1.4l 16v 1995 263.700km/X14XE/boitier manuel /100% E85/1er dém long 7.5l/100.
206 1.4l 2000 160.000km boitier bi-carburant manuel/100%/ R.A.S/8l/100.
Tigra 1.4l 16v 1996 170.000km/X14XE/attente boitier/50%E85/R.A.S. conso 7.0l/100.

Avatar de l’utilisateur
Calva76
note: 4/10
Messages : 416
Inscription : mar. 31 juil. 2007 05:55
Localisation : Normandie

Message par Calva76 » ven. 28 mars 2008 10:23

gimont78 a écrit :D'un autre côté, si l'utilisation "sauvage" du E85 devrait s'étendre dans des véhicules non Flex fuel, je ne doute pas que l'Etat, en manque de rentrées fiscales, réagira et ouvrira la chasse aux écologistes fraudeurs.
En fait ce problème (que l'état n'avait pas prévu évidemment) est peut-être le plus important de tous !
Il est du même ordre que le téléchargement sur Internet.
Comme il n'y a aucune possibilité de contrôle et de régulation des usagés "fraudeurs", l'état aura tendance à taper sur la filiére tout entière.
Ceci dit, et en reprenant l'exemple des téléchargements sur Internet, les 5 années de traque mondiale des "pirates" téléchargeurs s'est soldé par un échec complet et une modifications des états d'esprits de part et d'autre. :roll:
Il n'est pas exclu que cela puisse être la même chose avec le E85. :wink:
SAAB 9.3 1.8t BioPower BVA 390 000 km intégralement au E85. [img]http://i15.servimg.com/u/f15/14/65/20/77/happyc10.gif[/img]
Le Calvados, c'est de l'Ethanol !

brutor007
note: 2/10
Messages : 130
Inscription : mer. 12 déc. 2007 11:29
Localisation : IDF
Contact :

Message par brutor007 » mer. 30 avr. 2008 11:38

gimont78 résume très bien la situation.

Le vrai fraudeur est celui qui fabrique son E85 lui même. Je pense que je vais essayer à titre expérimentale. Mais d'après mes recherche, seul les flex d'origine pouraient supporter à long terme de l'E85 artisanal.

En ce moment on entend dire que les agrocarburants sont un "crime contre l'humanité" pour moi ce n'est pas un crime en soi. C'est son utilisation, son mode de production qui engendre cette mauvaise réputation.
Je reste malgès tout persuadé qu'il est possible de produire de l'éthanol de manière responsable sans engendrer de pression importante sur les matière agroalimentaire.
Mais de plus en plus de gouvernements (notamment les états unis) n'ont que faire de ces préocupation écolo-socio-économique et penses uniquement à assurer leur indépendance énergétique ou trouver un substitut au pétrole à court terme d'ou la production souvent associée à la déforestation, l'utilisation intensive de pesticides et d'engrais, le remplacement des cultures vivrière par les plantations destinées aux carburants...
C'est pourquoi je pense que l'E85 à un grand avenir devant lui, malheureusement pas pour de nobles raisons et pas à un prix aussi bas (qui devient, vous l'avez déjà remarqué de plus en plus élevé).

Si l'on pense comme moi que l'E85 n'est pas voué à mourir, il nous appartient de nous comporter comme des utilisateur responsables et d'exprimer notre point de vu à chaque fois que l'occasion se présente pour combattre les innombrables idées reçu issu de la peur et de la désinformation.
Moto aidez moi à passer à 100% ici: http://super-ethanol.fr/forumE85/viewto ... =4666#4666

Répondre