Page 5 sur 7

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : jeu. 10 oct. 2019 18:38
par marianob
Du temps où j'avais un Picasso avec potentiomètre, si j'avais le malheur de mettre le contact avant d'actionner le potard, ça ne marchait pas idem si j'essayais de démarrer après.
Ma solution était de mettre et d'enlever le contact 5 ou 6 fois en suivant avec le potard en position démarrage. Au bout de quelques contacts, la valeur précédente de température s'effaçait et la nouvelle était prise en compte et ça démarrait normalement. Personne à part moi n'a jamais compris (parmi les personnes qui ont eu ma voiture à conduire)

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 12:31
par GDEHON
Salut
Ballu a écrit :
mar. 8 oct. 2019 15:53
Salut.
Non, pour ma part je n'ai pas osé tenter car il va falloir souder la résistance je ne sais où sur le circuit et n'ai pas envie de faire de connerie!
...

Quelle résistance ? Il y a un relais et une thermistance ! ?
Ballu a écrit :
mar. 8 oct. 2019 15:53
...
De plus, je suis très satisfait de mon "interrupteur à retour automatique"...
Autre tu un lien pour ton interrupteur ? Des photos de ton installation ?
Merci

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 13:18
par Ballu
GDEHON a écrit :
ven. 11 oct. 2019 12:31
Salut
Ballu a écrit :
mar. 8 oct. 2019 15:53
Salut.
Non, pour ma part je n'ai pas osé tenter car il va falloir souder la résistance je ne sais où sur le circuit et n'ai pas envie de faire de connerie!
...

Quelle résistance ? Il y a un relais et une thermistance ! ?

Oui effectivement, ce n'est pas une résistance mais une Thermistance qu'il faudra tout de même souder sur le circuit !!
Ballu a écrit :
mar. 8 oct. 2019 15:53
...
De plus, je suis très satisfait de mon "interrupteur à retour automatique"...
Autre tu un lien pour ton interrupteur ? Des photos de ton installation ?
Merci
Concernant mon interrupteur, c'est un bouton poussoir à impulsion qui revient en place dés que je relâche la pression, je l'ai acheté dans un magasin d’électroménager en "urgence" l'hiver dernier pour démarrer! Il est trop gros à mon gout et j'ai du faire une découpe pour le mettre en place sur le tableau de bord !
Si cela était à refaire aujourd'hui, je choisirai quelque chose de plus discret dans le genre:
https://www.cdiscount.com/bricolage/ele ... mpos=17|mp ou https://fr.rs-online.com/web/p/boutons- ... s/7346785/

En fait, lorsque tu ne touches pas le bouton il est en position NF (Normalement fermé) et tu raccorde le fil de ta son que tu as coupé, lorsque tu appuies dessus il passe sur la position NO (Normalement ouvert) et le circuit se fait via la résistance. C'est une connexion momentanée donc tu ne l'oublies pas car elle se coupe quand tu enlève ton doigt.

Je ne t'ai pas fais de photo de mon montage car sous le capot, j'ai tout passé sous gaine et on ne voit rien (sauf si tu es électricien auto et que tu sais qu'en temps normal, sur ce véhicule là, il n'y à pas de gaine).
Si tu veux une photo de mon interrupteur je t'en ferais une mais les liens que je t'ai donné son autrement plus discret que le mien.


Sinon, pour le montage, j'ai suivi strictement le plan qui se trouve plus haut dans le topic :
Image
Sauf que j'ai mis une résistance de Kohms.

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 15:50
par GDEHON
Merci
Par contre la thermistance ne se soude pas, ça se connecte sur le relais via de petites vis de serrage non ?

Ok pour l'interrupteur NF NO
(NC ou NF = normalement Fermé et NO = normalement Ouvert)

Tu as mis une résistance de ce genre ?
https://i.ebayimg.com/images/g/PvMAAOSw ... s-l640.jpg
Je ne sais pas comment positionner ce genre de résistance (sens) !

Peut être pourrais-je mettre, avec l'interrupteur NF, un potentiomètre à la place de la résistance pour régler l'ohm ?

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 18:39
par Ballu
Bonsoir!
Pour la résistance, effectivement cela y ressemble mais je ne connais pas les codes couleurs par cœur, moi j'ai mis un 10 KOhms.

Pour la thermistance, je ne sais pas si c'est des vis ou soudure, mais connaissance sont plus que limites et c'est pour cela que je n'ai pas voulu prendre de risque.
J'ai fais le montage sans grande difficulté avec des connaissances proches de 0 donc à la portée de tout le monde.
Pour le potentiomètre,c'est faisable mais sur ce genre d'interrupteur, l’intérêt est limité puisque dés que tu le relâches, le potentiomètre ne sert plus à rien !

Dommage qu'il n'y ai pas un gars plus calé que moi pour mieux t'expliquer tout ceci !

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 20:29
par GDEHON
Merci Ballu... Au moins tu me fait avancer dans les réflexions...

J'aimerais soit :
- un potentiomètre couplé a un bouton poussoir...
Avantages : réglage en fonction de la température extérieure. Evite les oublis
Inconvénient : c'est qu'il faut passer un fil du moteur à l'habitacle...
- module troublouse
Avantages : pas besoin de passer du câble du moteur à l'habitacle, tout est automatique
Inconvénients : trouver un + après contact. Plus de câble dans le moteur.
Se met en route par temps chaud

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 21:05
par Ballu
Pour ce qui est du réglage par temps chaud, moi, même par 25°, je démarre avec l'interrupteur, sinon, la voiture à 100 % E85 démarre mais le démarreur tourne 1 à 2 s de plus.
Par contre c'est uniquement le premier démarrage de la journée, même l'hiver, pour une pause de 3 ou 4 heures, pas besoin du bouton, après ma nuit de boulot, je l'utilise de nouveau.

Donc, le module troublouse ne doit pas poser de problème j'imagine si la Thermistance est collé sur le bloc moteur, tant que ce dernier est chaud ou tiède, la "tromperie" sur la sonde de température est moindre donc elle devrait démarrer sans problème.
Je ne vois que des avantages à ce système S'IL fonctionne comme je crois, c'est à dire idéalement:
--Moteur froid (ou à température ambiante), la thermistance augmente (jusqu’à environ 10 Khoms) et fait croire au calculateur qu'il fait très froid.
--Lorsque le moteur est tiède, la thermistance se réduit.
--Lorsque le moteur atteint sa température normale (je ne sais pas qu'elle est la température d'un bloc moteur en usage normal), elle est égale à 0 et c'est le circuit d'origine qui se fait.

Problème: Lorsque le moteur est chaud, si la thermistance n'est pas à 0 alors tu risques de consommer + et surtout, tu fausses les données de température reçues par le calculateur qui peut créer une surchauffe du moteur (les ventilateurs sont gérés par le calculo et la sonde de temp) et donc une dégradation ou casse de ce dernier.
Cependant, je crois (n'en suis pas certain) qu'il y a une sorte de temporisation qui coupe le système au bout de quelques minutes pour éviter ceci !

Nouveau problème: Si je roule jusqu’à ce que mon moteur soit chaud, que je coupe ce dernier 5 minutes pour acheter une baguette au coin de la rue et que j'essaie de redémarrer avec mon interrupteur alors que le moteur est chaud, elle refuse de démarrer et j'imagine qu'en insistant ainsi, je risque de noyer le moteur car forte odeur d'Ethanol. Cela met arrivé une ou deux fois au début de l'installation.
Donc, je m'interroge sur le système "Troublouse", que se passe t'il si, moteur chaud, je m'arrête 5 minutes au moment de redémarrer si la Thermistance n'est pas à 0 et que la sonde lui indique qu'il fait plus froid qu'en réalité ???

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 22:24
par GDEHON
Donc si tu redémarres après être allé chercher ta baguette, le moteur étant encore chaud, tu n'actives pas ton bouton et tu démarres bien ?

Si certains pourraient donner leur avis sur le module troublouse

Merci

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 11 oct. 2019 22:35
par Ballu
Oui, je te confirme, je ne m'en sert que pour le premier démarrage jamais si moins de 4 heures de coupure.
Par exemple, je vais à la salle de sport, j'arrive à 18h45, lorsque je redémarre à 21h00, pas besoin du bouton.
Je reste 3 ou 4h chez un pote, pas besoin du bouton.

Je bosse pendant 8 heures alors là, besoin du bouton.

Ne me demande pas pour 6 heures, je n'ai jamais chronométré exactement, lol ! =)

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : sam. 12 oct. 2019 07:57
par troublouse
Le module ne fonctionne que pendant 15 secondes , pendant la phase de démarrage.
Si la thermistance est bien placée pas de probleme pour les demarrages successifs .
Suivant les véhicules , l'été on peut le couper ou attendre 15 secondes avant de démarrer.

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : sam. 12 oct. 2019 15:23
par Ballu
Ha ok, alors pour moi, s'il ne fonctionne que 15 secondes, c'est alors le meilleur moyen car même si pour moi, le bouton me convient très bien, dés que quelqu'un d'autre prend ma voiture, alors cela devient très vite compliqué.
Ensuite, je ne sais pas si la Thermistance est a souder, à viser, si l'endroit ou la mettre est simple ..etc... mais, une fois monté, c'est le moyen idéal !!

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : sam. 12 oct. 2019 20:44
par GDEHON
Ok merci Ballu... On verra pour les 6h lol

Merci Troublouse
Donc la thermistance coupe le module si c'est chaud, c'est bien ca ?
Ok donc interrupteur a ajouter pour le couper l'été ou tout simplement en enlevant le fusible....
D'ailleurs ce fusible n'est pas fourni dans ton module, exacte ?
Ce qui m'inquiète c'est trouvé le + après contact !

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : ven. 22 nov. 2019 20:57
par yatro
Hello,

Ca n'est pas exactement ça. J'ai finalement fait un module automatique pour le démarrage de ma laguna 1.6 qui roule à 100% E85.

J'ai beaucoup appris sur ce forum, j'espère que je pourrai aider d'autres personnes à mon tour.

Ce poste va être long, très long ;-) mais je vais essayer d'expliquer pas à pas pour que ce "module" soit à la porté de tous.
C'est un partage de connaissance, pour que tout le monde puisse comprendre et installer ce module qui coute moins de 8€.

Le calculateur moteur connait la température du liquide de refroidissement en utilisant une CTN, résistance variable à composante négative : plus le moteur est froid, plus la résistance est grande.
L'E85 ayant un point éclair plus haut que le SP, il faut d'avantage enrichir pour pouvoir démarrer correctement.

Méthode 1 :
On fait croire au calculateur que le moteur est plus froid que réellement, pour cela on place une résistance en série de la sonde de température moteur. Par contre la résistance restant en place, l'information température est fausse et donc le fonctionnement n'est pas optimal.

Méthode 2 (amélioration de la 1) :
On place en parallèle de cette résistance un interrupteur. Si l'interrupteur est ouvert, la mesure est faussée par la résistance : enrichissement pour démarrer. Une fois démarré on ferme l'interrupteur, la résistance est donc shunté, la mesure est conforme à l'origine. Au choix, l'interrupteur peut être standard, ou à poussoir pour être certain de ne pas l'oublier.

Méthode 3 (amélioration de la 2) :
On remplace la résistance par un potentiomètre, qui n'est rien d'autre qu'une résistance réglable. Cela permet au conducteur de "choisir" la valeur d'enrichissement : il suffit pour cela d'augmenter la résistance du potentiomètre quand il fait froid.

Méthode 4 (amélioration de la 3) :
On remplace le potentiomètre par une autre CTN (bien choisie ;-) Sa valeur étant dépendante de la température, la CTN va permettre d'enrichir d'autant plus qu'il fait froid. Inversement, moteur chaud la CTN aura une résistance faible, et enrichissera moins. Cela devient un "potentiomètre automatique". Pour que cela fonctionne, il faut que la CTN soit positionnée de manière stratégique. J'ai placé la résistance sur la durite qui chauffe le plus vite : la durité de LDR qui sort du moteur et qui va au radiateur de chauffage de l'habitacle.

Méthode 5 (amélioration de la 4) :
On remplace l'interrupteur qui shunte la CTN par un relai temporisé.
Le relai est un interrupteur piloté : il régit à un signal de commande.
Il existe 2 sortes de relai : les normalement ouvert (ouvert quand ils ne sont pas pilotés, et qui se ferment une fois commandés) et les normalement fermés (l'inverse). Pas mal de relai offrent en fait les deux : Un commun, un contact normalement ouvert (NO) et un contact normalement fermé (NC).
On peut trouver sur le net (ali..) des cartes électroniques qui offrent un relai piloté par une minuterie. Deux types : l'un qui nécessite un trigger (interrupteur) pour lancer la minuterie et qui n'est pas utile dans notre cas puisque l'on souhaite que ca soit automatique. L'autre type lance la minuterie automatiquement après la mise sous contact : d'où le besoin d'un plus après contact.
Le module "troublouse" est créé.

J'ai fait un post beaucoup trop long, et j'espère qu'il ne découragera pas les personnes interessées. Je peux donner plus d'information pour le placement, les branchements et les conseils d'après ma propre expérience sur renault K4M.

PS : désolé pour les fautes, j'ai la flemme de me relire :)
A bientôt.

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : sam. 23 nov. 2019 01:53
par Ballu
Salut.
Super, tu as osé faire ce que, moi, je n'ai pas osé!!!!

Pourrais tu mettre le lien vers le matériel que tu as acheté (relais, sonde ....)?
Où as tu "repiqué" le + après contact ?
Comment as tu rendu le tout étanche ?
Comment as tu fixé la sonde ?

Depuis quand roules tu avec ? et as tu remarqué le moindre coté négatif (démarrage à chaud, où moteur tiède, consommation .....)?

En tout cas, merci pour ton post, c'est vraiment positif !

Re: MODIFICATION de la sonde de temp

Publié : lun. 25 nov. 2019 21:21
par yatro
J'ai mis en place cette modification en Juin (environ 8000km).
Pour l'alimentation j'ai utilisé un +APC de l'habitacle que je peux couper au tableau de bord via un interrupteur (l'ancien interrupteur que j'utilisais pour shunter la résistance de démarrage). Ca me permet de démarrer sans le système au besoin.

Les avantages :
  • starter quasi automatique donc beaucoup plus facile de préter sa voiture à quelqu'un d'autre.
  • Réglable en durée par la minuterie et en intensité par le choix de la CTN
Les inconvénients :
  • Pas totalement satisfaisant car pas totalement automatique
Pas totalement automatique, car il faut bien choisir la CTN à utiliser.
En regardant les datasheets sur conrad.fr, on voit qu'une CTN est définie (entre autres) par une "forme de courbe" et une valeur en Ohm.

Je me suis servi des expériences précédentes (valeur en ohm à rajouter via un potentiomètre en fonction de la température moteur) pour choisir la CTN qui ressemblait le plus. Pour mon K4M, j'ai trouvé une CTN ayant une courbe caractéristique 3950 et une valeur à 25°c de 5kOhm. Comme je n'avais que des 10kOhm, j'en ai mis 2 en parallèle pour arriver à 5kOhm. Pour la minuterie : réglage à 30s, nécessaire pour démarrer correctement quand il fait moins de 10°c.

A froid (température moteur et extérieures <10°c) aucun problème, démarrage en 0,5s.
A chaud, ca passe : la sur-injection est correctement tolérée par le moteur mais n'est pas nécessaire pour démarrer.
Moteur tiède (Température de ldr entre 45°c et 70°c) j'ai des ratés et un moteur qui broute beaucoup alors que sans le starter ca démarre facile.

La valeur de la CTN baisse avec la température, mais est encore trop importante. Donc obligé de couper le starter automatique pour démarrer... pas pratique. Deuxième essais : j'ai rallongé la durée du starter à 1min30 mais j'ai diminué la valeur de la résistance en ajoutant une 3ième CTN en parallèle (donc équivalent à 3,3kOhm à 25°c). Démarrage bien mieux mais toujours pas satisfaisant moteur tiède. Par contre, j'ai eu des difficulté de démarrage dès que l'on descend en dessous de 6°c (pour rappel, je suis à 100% E85). Je suis revenu il y a quelques semaines à 5kOhm : démarrage impeccable même à -1°c.
On verra dans quelques semaines pour les températures inférieures ;-)

Dans l'idéal, il faudrait trouver une CTN avec une pente beaucoup plus forte : qui permettrait de démarrer à froid mais de ne pas perturber le démarrage dès que l'on arrive à 30°c.
Autre solution : mettre entre le module électronique et le +APC un klixon (thermostat bilame) normalement fermé dont la valeur de déclenchement est à 30°c. le module serait coupé automatiquement dès que le moteur est tiède ou que le soleil chauffe suffisamment pour réchauffer le compartiment moteur.

Rien n'est étanche :-) le module est dans une boite de dérivation électrique qui est placée dans le compartiment moteur. Pour la fixation des CTN, j'ai utilisé de la "toile anglaise", un "chaterton sans colle" qui colle sur lui même et qui permet normalement de réaliser l'isolation électrique. Mais un morceau de chambre à air de vélo fixé avec un colson fera très bien l'affaire. Pour la consommation, c'est pas perceptible, puisque ça se coupe une fois la minuterie coupée.


Pour en revenir au choix de la CTN, si d'autres membres ont des informations permettant d'optimiser le choix de la référence. Ou on réalisés d'autres essais, je suis preneur. Néanmoins, il est probable qu'une même CTN sera plus ou moins adaptée en fonction du moteur sur lequel elle est utilisée.